AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur PCM Village, venez profiter du forum et du chat !
Derniers sujets
Sondage
Quel grand tour avez-vous préféré en 2017 ?
Giro
48%
 48% [ 16 ]
Tour
21%
 21% [ 7 ]
Vuelta
30%
 30% [ 10 ]
Total des votes : 33
Meilleurs posteurs
anthomenchov
 
Cheng Ji
 
betancur214
 
Jésus de Nazareth
 
LeSuisse
 
Pierre80500
 
Kwiato
 
Eber
 
Joaquim59
 
ContaShack
 

Partagez | 
 

 [OpenTTD] L'Histoire d'une famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ContaShack
Fondateur
avatar

Messages : 9272
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 24
Localisation : Mallemoisson

MessageSujet: Re: [OpenTTD] L'Histoire d'une famille   Dim 27 Aoû 2017 - 1:54

Pareil, je te suis, j'aime bien et ça change Wink

____________________________________________________________________________________________________
Loïc Jumetz :

Club Cycliste Dignois 2012:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclo-digne04.fr/accueil
Petersagan22

avatar

Messages : 8854
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 19
Localisation : Mons, Belgique

MessageSujet: Re: [OpenTTD] L'Histoire d'une famille   Mer 30 Aoû 2017 - 19:02

Eber a écrit:
Je suis, je suis. C'est intéressant comme récit ! Cool

Continue comme ça ! +1
Merci Eber ! Cool 
Je compte bien Cool 
ContaShack a écrit:
Pareil, je te suis, j'aime bien et ça change Wink
Merci Conta Very Happy 

La Folie des Grandeurs :

Le début d’année 1955 est assez dur puisque le projet Voeren Bois va coûter énormément à l’entreprise. Le pont routier créer pour la ligne de Bois devra être détruit pour laisser le passage aux voies de chemins de fers. Mais une bonne nouvelle arrive tout de même en février où un constructeur de locomotive nous propose de tester en primeur leur nouveau modèle. Plus rapide, plus puissant et légèrement moins cher, ce modèle a tout pour attirer mon père.
« C’est surement le modèle qu’il prendra pour Voeren non papy ? »
« Ecoute l’histoire et tu verras mon grand »
 
Le nouveau pont fut construit en Mars de la même année. Mais le temps de construire la ligne ferroviaire mettait trop de temps pour les conseillers et le constructeur de la locomotive. Mon père décida donc de réemprunter 200 000 euros afin de dégager des liquidités de manière rapide et surtout il fut poussé à le faire. En juillet la ligne est ouverte et la locomotive utilisée est encore un prototype … Avec sa fiabilité d’à peine 50 % mon père décide que son second train s’il y en a un sera ne sera pas de ce type mais il n’était pas encore là. Il devait voir si ses efforts allaient porter leur fruit ou pas.

« Je ne comprends pas pourquoi ton père a fait un emprunt au lieu d’attendre sagement ... »
« Tu sais les conseillers peuvent t’aider grandement mais aussi te pousser à faire des choses que tu pourrais regretter »
Avec un train de 13 wagons, la ligne semblait armée pour faire les beaux jours de la scierie d’Olne mais pousser par les investisseurs mon père rajouta un train avec 5 wagons. De cette manière et en ayant utiliser les 200 000 euros à sa disposition, mon père espérait récupérer rapidement cet argent. Il remarqua la même année que les docks de Chaudfontaine fournissaient énormément de passager. C’est donc logiquement qu’il lance le projet Dock Airport. Il espérait ainsi faire prospérer son entreprise et la ville de Soignies grâce à l’ouverture d’une future ligne. Mais le premier défi et non des moindre était le terrassement pour pouvoir y construire l’aérodrome. Ce terrassement fut estim par des experts à un budget de 300 000 euros.
 
« C’est hors de prix papy vu les difficultés de ton père ! »
« Mais rien n’était trop cher pour les investisseurs mon grand … Surtout quand il y a de l’argent à se faire derrière … »
En fin d’année les résultats tombèrent. Si le secteur naval enregistrait une hausse de 20 000 euros, les autres secteurs étaient en perte par rapport à l’année précédente. Si les pertes étaient moindre que 5000 euros, elles consistaient cependant non négligeable. Du côté ferroviaire surtout vu que la nouvelle ligne de bois rapportait pour chaque trajet environs 43 000 euros pour le train à 13 wagons et 13 000 euros pour le train à 5 wagons. Il fallait donc maintenant que le projet de mon père porte ses fruits. En janvier l’aéroport fut construit à côté des docks.
 
« Ton père n’avait il pas ruiné ses fonds avec ses travaux ? »
« Si mais il attendait de récupérer 50 000 euros pour se lancer à l’achat du 3ème aéronef. »
Alors qu’il était occupé à son projet Dock Airport, mon père du faire face aux fronts des investisseurs qui réclamait un second train à Olne Vallée pour faire diminué les stocks de bien en attenantes. Au lieu de sauter sur l’occasion pour se refaire une santé mon père décida de focaliser intégralement l’argent sur Chaudfontaine. En avril 1956, l’aéronef fut lancer et le projet de mon père fini. Rapidement les chiffres tombèrent et furent excellent. Au contraire du projet Voeren bois qui permettait d’amortir les frais mais pas de quoi être un réel succès pour mon père.
« Il aurait fallu quoi pour que ce projet soit un succès papy ? »
« Il aurait fallu qu’un seul train ou un transfert de bois mais il n’envisageait aucune des 2 options … »
 

Enfin décidé à écouter ses investisseurs, mon père décida de travailler à l’extension de la ligne de Olne Vallée. Si le plus simple semblait d’agrandir le train et son nombre de wagon, mon père pas toujours réaliste décida qu’il fallait 2 voies et 2 trains. En fait il fut incompris à cette époque là mais c’était surement un visionnaire dans un futur proche ou lointain. Pour la première fois malgré un budget prévu à 100 000 euros, mon père ne dut pas attendre pour construire sa ligne loin de là. Mais cette ligne provoqua un second accident avec l’un des camions assurant la liaison avec la scierie. Mon père touché par la mort de cet employé qui était proche d’un de ses architectes décida de remédier à ce problème. La solution fut toute simple puisqu’il créa un tunnel afin de passer sous les voies de chemin de faire et de gagner du temps pour rejoindre la scierie d’Olne.

C’était donc parfait pour lui. Il comprit aussi que son train de Voeren était voué à être un échec s’il diminuait pas son nombre de tonnage. Il diminua le nombre de wagon à 7 et relança son train. En cette fin d’année 1956 mon père décida de se lancer dans le transport des céréales et du betails en créant une ligne entre Soignies Vallée et Olne Bois. Si les infrastructures sont finies en fin d’année, il faudra attendre 1957 pour voir le premier train rouler sur cette ligne
 
Succès :
Voeren Bois : Ligne à deux voies + 2 trains. Terminé : Succès mitigé
Dock Airport : Aérodrome + aéronef : Terminé : Succès.
Libre : Emprunt à 0. En voie avec encore 600 000 euros de dettes

____________________________________________________________________________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[OpenTTD] L'Histoire d'une famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Tudor
» mélanie
» LA GOULE (MORT VIVANT)
» Narcissa Malfoy -----> Terminée !
» [Thème 5] Une histoire de famille [mis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Place des Artistes :: L'atelier Récits :: Récits hors PCM-
Sauter vers: