AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur PCM Village, venez profiter du forum et du chat !
Derniers sujets
» Championnats du Monde - Course en ligne
Aujourd'hui à 18:04 par Metà

» Gent-Wevelgem
Aujourd'hui à 18:03 par iveliosdu12

» Driedaagse De Panne-Koksijde
Aujourd'hui à 17:54 par Petersagan22

» Tournoi Multijoueur du Patrimoine
Aujourd'hui à 15:49 par Thecubs

» Festival des Imaginaires Ludiques
Aujourd'hui à 15:18 par MisterToadette

» probléme PCM 2015
Aujourd'hui à 13:30 par djibout60

» Victoires 2017 en images
Aujourd'hui à 10:12 par iveliosdu12

» Transferts 2017-2018
Hier à 22:11 par Petersagan22

» Le topic Football
Hier à 20:42 par Justin26

Sondage
Comptez-vous acheter Pro Cycling Manager 2017
Oui
69%
 69% [ 67 ]
Non
15%
 15% [ 15 ]
Ne sais pas encore
15%
 15% [ 15 ]
Total des votes : 97
Meilleurs posteurs
anthomenchov
 
Cheng Ji
 
betancur214
 
Jésus de Nazareth
 
LeSuisse
 
Pierre80500
 
Kwiato
 
Eber
 
Joaquim59
 
ContaShack
 

Partagez | 
 

 Quatuor UCI - Pronos TDF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 25 ... 45  Suivant
AuteurMessage
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Ven 10 Avr 2015 - 16:00

Paris-Nice

Déroulement de la course (Deuxième partie)

La deuxième moitié de cette course au Soleil débute par une étape atypique. Une première moitié d'étape très montagneuse avant les 80 derniers kilomètres en faux-plat descendant. Cette étape inspire Houber (SKY), Colombo (LIQ) et Styrke (SAX) qui forment l'échappée du jour. Après la bataille de la première moitié de course, c'est Houber qui endossera les petits pois rouge du lendemain.
Les 3 hommes s'entendent bien, et c'est naturellement que l'écart grandit jusqu'à atteindre 9'45" à... 50km du but ! Autant dire que les trois se disputeront la victoire.
Styrke semble la cible privilégiée car il est attaqué à tour de rôle par les deux autres, mais revient toujours dans les roues, ramenant le troisième. Le coureur Danois va tout chercher, et fini même par contrer lui-même, prenant 15" à 3km du but. Cerise sur le gâteau, il va résister au retour de Houber au sprint pour s'imposer ! Déjà vainqueur du Bro Leon, le coureur SaxoBank récidive et de très belle manière !


La sixième étape n'a rien à voir dans le parcours. Un parcours très exigeant avec notamment le franchissement d'un col Hors Catégorie, le Col de Vaumale. Bonne nouvelle du jour : Le Soleil fait enfin son apparition !
Jean-Jean (RAB), Al-Bahreïnien (SAX), Baffo (LIQ) et Hanouna (AST) forment le bon groupe du jour. La bataille des pois fait rage, et c'est le coureur de la SaxoBank qui repartira avec le soir. Et ce n'est pas tout car, comme la veille, les hommes de tête disposent d'une avance très confortable : 10'30" à 35km de l'arrivée ! Un nouveau jeune aura le droit de goûter à la victoire.
Derrière pourtant, Hazard (FDJ) et Napoli (SAX) sortent à 18km de la ligne. Devant aussi ça bouge, Jean-Jean et Hanouna profitant de la fatigue des deux autres pour partir dans la descente menant à la montée jugeant l'arrivée. Ce ne sont d'ailleurs pas les seuls, Montoya (AST), gros descendeur, usant de la même tactique dans le peloton.

Revenons à l'avant de la course où la dernière montée, longue de 2.4km et pentue par endroit à 15%, est abordée par les 4 de tête qui, malgré les attaques, n'ont pas su se départager. C'est donc un sprint qui va départager nos 4 néo-pros, et c'est le très surprenant Al-Bahreïnien qui s'impose ! Comme son coéquipier Styrke la veille, c'est celui qui a fait le plus d'effort qui finit par s'imposer ! Il devance Hanouna et Jean-Jean, Baffo terminant 4ème.
Derrière eux, à 1'27", un petit groupe de favoris s'est détaché pour gagner un peu de temps.

A noter les abandons de Sjavik (OPQ) victime d'une déchirure du tendon Rotulien et qui reviendra début Mai et de T.Judéaux (MOV), simplement hors-délais.


La septième étape est certainement l'étape qui jugera le tour, même si le dernier jour le contre-la-montre du col d'Eze sera important aussi. Ortiz (MOV), Colombo (LIQ), Coppi (RAB) et Styrke (SAX) prennent la poudre d'escampette. Colombo étant le seul à posséder des points pour le classement de la montagne, les autres le laissent faire pour le premier col. Pas le suivant, la faute à Jean-Jean (RAB) qui sent un coup à jouer et qui sort derrière le groupe de tête. Il mettra 30km à rentrer, mais pourra se joindre à la lutte pour le convoité maillot à pois. Mais étrangement, les coureurs de tête prennent peur des deux Rabobank présents dans l'échappée et laissent donc Coppi rouler seul en tête de groupe. Une stratégie compréhensible de premier abord, mais le jeune coureur se fatigue vite avec le vent de face et bientôt l'échappée n'avance plus.
Colombo, Styrke et Jean-Jean s'étripent sur les pentes des GPM, mais cela ne change rien au problème. Jarlinson (SKY) sort même seul du peloton, à 80km du but, et revient en même pas 20 kilomètres.
Alors qu'il ne manque qu'un petit point à Colombo pour rejoindre Al-Bahreïnien (SAX) en tête du classement de la Montagne, le groupe est reprit et Coppi est au bout du rouleau. Les attaques sont nombreuses derrière, notamment Sudrie (A2R), A.Poulidor (MOV) ou Napoli (SAX). Mais cela n'empêche pas un regroupement général à 40km de la ligne d'arrivée. Montoya (AST) part seul en haut du col principal du jour et profite de la descente pour creuser un écart de 45", à 22km du but. Dans le dernier col du jour, difficile dans ses pourcentages, le peloton explose. Bennett (A2R), Mouchi (BMC) et Napoli rejoignent Montoya. Le canadien et l'Espagnol lâchent les deux autres et prennent 40" d'avance sur Lecou (FDJ) et T.Poulidor (MOV). Bennett est leader virtuel au franchissement du sommet du dernier col.
Malheureusement pour lui, la gestion parfaite de Lecou associée à la fatigue de Montoya l'empêchent de prendre le large. Pire encore, on assiste à un regroupement de 5 hommes à l'avant. La descente aboutie à l'arrivée, et au sprint Montoya s'impose de peu devant le surprenant Mouchi et Bennett !

Maderane (OPQ) est le grand battu du jour, incapable de suivre les meilleurs. Probablement dans un jour sans...


Le contre-la-montre du col d'Eze aurait pu décider de l'issue de ce Paris-Nice, mais Lecou était bien présent. S'il cède la victoire à Maderane pour 5 secondes, il s'impose dans cette première vraie course World Tour !


Classement Général

1 Maxime Lecou FDJ-BigMat 29h20'58

2 Michael Bennett Ag2r La Mondiale + 46
3 Thibaut T. Poulidor Movistar Team + 56
4 Loïc Mouchi BMC Racing Team + 1'16
5 Alejandro Montoya Astana Pro Team + 2'39
6 Lucas Napoli Team Saxo Bank + 3'27
7 Johan Maderane Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 6'07
8 Benoît Sinner Astana Pro Team + 8'46
9 Jean-Michel Apeupré FDJ-BigMat + 9'11
10 Ola Boagnassen Sky Pro Cycling + 10'32
Spoiler:
 

Classement par Points

1 Maxime Lecou FDJ-BigMat 113

2 Lucas Napoli Team Saxo Bank 104
3 Johan Maderane Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team 102
4 Loïc Mouchi BMC Racing Team 96
5 Alejandro Montoya Astana Pro Team 91
Spoiler:
 

Classement de la Montagne

1 Manama Al-Bahreïnien Team Saxo Bank 34

2 Clemente Colombo Liquigas-Cannondale 33
3 Jacques-David Jean-Jean Rabobank Cycling Team 27
4 Damiano Baffo Liquigas-Cannondale 26
5 Cyril Hanouna Astana Pro Team 24
Spoiler:
 

Classement des étapes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeckTyranocif

avatar

Messages : 5158
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Ven 10 Avr 2015 - 16:47

Victoires de mes 2 jeunes en 2 jours, Napoli toujours présent et Eutechia qui se montre un peu dans les sprints, ça se passe très bien pour le moment.

____________________________________________________________________________________________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Ven 10 Avr 2015 - 17:58

JeckTyranocif a écrit:
Victoires de mes 2 jeunes en 2 jours, Napoli toujours présent et Eutechia qui se montre un peu dans les sprints, ça se passe très bien pour le moment.

Les deux sont à toi ?! Quelle chance tu as ! :rire:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Sam 11 Avr 2015 - 15:01

...


Dernière édition par Tipitch le Sam 11 Avr 2015 - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeckTyranocif

avatar

Messages : 5158
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Sam 11 Avr 2015 - 15:05

Tipitch a écrit:
JeckTyranocif a écrit:
Victoires de mes 2 jeunes en 2 jours, Napoli toujours présent et Eutechia qui se montre un peu dans les sprints, ça se passe très bien pour le moment.

Les deux sont à toi ?! Quelle chance tu as ! :rire:

Bah ouai on est pro chez nous !

____________________________________________________________________________________________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Sam 11 Avr 2015 - 15:07

Tirreno Adriatico
Course du Calendrier World Tour

Startlist:
 

Profils Clés:
 

Déroulement de la course

La course des Deux Mers est historiquement la "concurrente" de Paris-Nice. De par son affiliation au World Tour, mais surtout par sa disposition dans le calendrier et la similitude des deux parcours. En Italie cependant, les coureurs ont l'occasion de s'acclimater davantage aux conditions de course de Milan-San Remo ou même de s'habituer au vent qui souffle plus fort. Logiquement.

Un point différent entre ces deux courses est aussi leur démarrage. Tirreno démarre donc sur une étape bien accidentée afin de placer les coureurs directement en conditions. La première étape voit Shatskikh (AST) et Da Silva (BMC) prendre les devants. Ils vont faire l'étape quasiment entière à l'avant, se disputant les nombreux points de la montagne (Bataille remportée haut la main par Shatskikh) mais seront revus au pied de la dernière difficulté, à 13km du but. La faute notamment à Zergenetsky (OPQ) qui réalise un travail monstrueux pour Colex (OPQ), dans un fauteuil derrière celui qui fait tout péter. L'élimination des sprinteurs en marche, cela n'empêche pas Orlov (RAB) de tenter sa chance en haut de la descente. Le coureur sera revu sous l'arche des 3 kilomètres et c'est un groupe de 16 qui va se disputer la victoire. McEwen (RAB) s'est vaillamment accroché et lance même le sprint mais craque rapidement sous la fatigue. Colex est mal placé alors que la victoire lui semblait offerte. Mais c'était sans compter sur Cavson (SKY), qui a su rester discret et semble parti pour s'imposer. Mais au final, la surprise Scatini (LIQ) vient coiffer les sprinteurs sur leur terrain et s'impose ! Colex échoue au deuxième rang, juste devant Roubs (RAB).


Le lendemain est plus calme, malgré tout de même quelques bosses. Norris (A2R), Wealeador (AST), Yates (BMC) et Longue (FDJ) forment l'échappée matinale. L'étape va se passer sans péripéties, si ce n'est une chute anodine de Leone (MOV), de Wellens (RAB) et de T.Van Daelle (OPQ), tombé lui déjà la veille. Les 3 repartiront sans encombres et reviendront dans le peloton... Ou pas. Pour Leone, la chute est sans conséquences physiques, mais étant dans les 30 derniers kilomètres, le leader de la Movistar, pas attendu par ses coéquipiers d'ailleurs, perdra plus de 3 minutes dans l'affaire et dit déjà adieu à la victoire finale.
Au sprint enfin, les Movistar vont tout perdre car Q.Judéaux (MOV) ne terminera que 5ème d'un sprint où 4 OPQ sont dans le TOP 10, mais pas vainqueurs : Cavson (SKY) surprend Colex qui termine à nouveau deuxième. McEwen complète le podium.


La troisième étape est l'une des 3 étapes clés du tour, avec la sixième et le contre-la-montre final. Suicidaire sur les bords, Funck (BMC) part seul à l'avant pour toute l'étape. Il sera bien entendu revu par le peloton, malgré le renfort de Gaviria (A2R) au milieu de l'étape.
L'homme fort sera encore Zergenetsky. Au service de Colex, il fait encore tout péter dans le peloton, jusqu'à même créer un temps un groupe de 5 hommes avec 4 OPQ ! Le rythme fatigue les plus faibles et réduit l'effectif dans le peloton, mais n'empêche encore pas Parra (SAX) et Guillermo (SKY) d'attaquer au sommet du col principal du jour. Les deux s'entendent bien, mais seront repris à 17km du but, soit à 10km du pied de la dernière ascension.
A cet endroit, Parra en remet une couche. Une belle attaque, franche, mais L.Gabrielli (LIQ) ne l'entend pas ainsi et ramène tout le monde dans sa roue pour le leader Scatini. C'est d'ailleurs lui qui contre, suivi de près par Leone et Boyon (A2R). Les trois hommes sont les plus forts ici, mais Scatini est encore un cran au-dessus et aligne les autres au sprint pour s'imposer pour la deuxième fois en 3 jours ! Boyon prend la deuxième place et concède 11" à l'Italien !


Armstrong (AST), Yates (BMC), Longue (FDJ) et Henao (SAX) ont senti le bon coup. Les 4 hommes vont prendre le large et profiter du temps mort du peloton pour aller même se disputer la gagne dans cette 4ème étape. Avec 14' d'avance à 60km du but, le sort en était jeté. Après les diverses attaques de fin de parcours, c'est un sprint qui va régler tout ça et Armstrong réussi à s'imposer devant Longue et Yates !


La cinquième étape était... Injouable. Obligation de la simuler...

L.Gabrielli profite de l'aubaine pour aller chercher sa première victoire de la saison, devançant de 8" Leone, Boyon et Scatini.

La Sixième étape est en revanche la plus dure, et de loin. plus de 4.300 mètres de dénivelé positif et 232km attendent les courageux du Tirreno. Et comme si ça ne suffisait pas, c'est sous la pluie que débute cette étape reine. Henao (SAX), Yates (BMC), Shatskikh (AST) toujours leader du classement de la Montagne depuis le premier jour et N'Gabo (SKY) forment le quatuor du jour.
Les nombreux cols "obligent" les 4 à laisser beaucoup de force dans la bataille du classement de la Montagne. Shatskikh sera le plus fort et largement. L'échappée possède pourtant encore 11j15" d'avance à 41km de l'arrivée. On se dit alors que le coup est largement jouable. Seulement les 4 sont à bout de force après cette dure semaine de course, et le peloton revient très vite sur eux. Roubs (RAB), Zergenetsky (OPQ) et Botero (SAX) partent du peloton à 36km de la ligne, suivis par Faulk (FDJ). Les 4 outsiders ne plaisent pourtant pas aux grosses cuisses, car Guillermo (SKY) fait parler de lui en roulant en tête de peloton, à un rythme infernal, relayé par Scatini (LIQ) en personne. Cela ne rebute pas Leone (MOV), Parra (SAX), Galerin (BMC) et L.Gabrielli (LIQ) qui partent en haut de la descente menant au dernier col du tour. Devant, Henao est parti seul à la pédale, les trois autres préférant organiser la prochaine réunion Tupperwaere derrière.

Nous voilà à 14km du but. Henao est seul avec 2'50" d'avance à l'avant. Il aborde la dernière difficulté. Une montée sèche de 5.5km à plus de 9% de pente moyenne, avec des pourcentages dépassant les 14%. Parra se sent pousser des ailes et attaque à 11.5km de l'arrivée. Derrière lui, ça sort de partout. C'est le bordel complet sur la route. Parra rejoint Henao à 2.5km du dernier sommet... Et Scatini démarre du peloton ! Et quand le leader du général démarre avec une telle force, on se dit que ça va faire très mal. Et c'est le cas. Seul Boyon parvient à revenir au courage, emmenant avec lui le surprenant Parra. Les 3 hommes basculent en tête, et L.Gabrielli accuse un retard de 2'50" sur eux, alors qu'il est 3ème du classement général !

Dans la descente vers l'arrivée, Leone, Guillermo et Galerin reviennent sur le trio et au sprint, évidemment, c'est Scatini qui s'impose, devançant Boyon et Guillermo !


L'ultime contre-la-montre de 15km semblait promis à L.Gabrielli, de loin le plus fort du plateau. Il n'en fut rien, loin s'en faut. Le coureur ne terminera que 54ème de l'épreuve, à près d'une minute du vainqueur, Galerin (BMC) qui devance G.Van Daelle (OPQ) de 7" et Tennant (BMC) de 14". Pantani (A2R) prend même la 4ème place à 15" sur un TOP 10 où l'on trouve 5 néo-pros !

Au classement Général, Scatini, avant dernier du chrono, ne prend que la troisième place, battu par Boyon (48è à 43") qui remporte le Tirreno Adriatico, et Galerin, 2ème au final.




Classement Général

1 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale 31h14'41

2 Jason Galerin BMC Racing Team + 39
3 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale + 48
4 Leonardo Parra Team Saxo Bank + 2'00
5 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale + 2'18
6 Andres Guillermo Sky Pro Cycling + 2'52
7 Téo Gallopin Rabobank Cycling Team + 3'16
8 Andy Leone Movistar Team + 3'42
9 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 4'04
10 Peter Faulk FDJ-BigMat + 4'13
Spoiler:
 

Classement par Points

1 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale 49

2 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team 37
3 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale 32
4 Peter Cavson Sky Pro Cycling 30
5 Andy Leone Movistar Team 27
Spoiler:
 

Classement de la Montagne

1 Igor Shatskikh Astana Pro Team 73

2 Chris Yates BMC Racing Team 48
3 Adriano Da Silva BMC Racing Team 26
4 Richardio Henao Team Saxo Bank 25
5 Yuriy Zergenetsky Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team 12
Spoiler:
 

Classement des Etapes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Sam 11 Avr 2015 - 15:41

Al-Bahreïnien (SAX) se voit attribuer +1 MO et +1 RES pour le gain du classement de la Montagne de Paris-Nice.
Colombo (LIQ) se voit attribuer +1 MO pour sa deuxième place au classement de la Montagne de Paris-Nice.
Shatskikh (AST) se voit attribuer +1 MO et +1 RES pour le gain du classement de la Montagne du Tirreno.
Yates (BMC) se voit attribuer +1 MO pour sa deuxième place au classement de la Montagne du Tirreno.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JV1510

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Sam 11 Avr 2015 - 22:38

Milan San Remo







c'est parti pour la plus longue classique de l'année et dés le départ , Rota (Ag2r) prend la poudre d'escampette , il sera imité quelques instant plus tard par Noël (FDJ) , Fifamer (Astana) , Funese (Liquidas) , Duarte (Saxo) et Delgado Junior (Movistar).
Ce contre uniquement représenté de jeunes coureurs n'a aucun mal à rejoindre Rota pour former l'échappée du jour.
Le peloton est quand à lui mené par les Rabobank et les OPQS tous deux piégés , Tom Van Daelle ayant essayé de partir mais en vain. Le peloton est assez tranquille et laisse l'écart s'envoler , il atteint comme valeur maximal onze minutes .
Mais cette écart maximal est atteint à prêt de deux-cents bornes de l'arrivée , toute les équipes ayant un homme capable de l'emporter apporte leur contribution par un ou deux coureurs et commence a étirer le peloton.
Le Passo di Turchino est passé pour tous les coureurs et sans encombre mais avec un écart qui à réduit sous les huit minutes , tandis que Colombo (Liquidas) est victime d'une chute dans la descente mais heureusement il peut repartir. Au moment d'aborder la Riviera , c'est l’hécatombe dans le peloton , Montoya (Astana) et Rubiano (Rabobank) sont victimes d'une chute , fort heureusement ils peuvent repartir , tandis que Yates est victime d'une crevaison , Tous trois rentrerons sans problème dans le peloton.
Décidément , c'est pas la journée des Astana , c'est au tour de leur leader , Losanov de bronzer au soleil , enfin gouter au bitume .
Il rentrera sur le peloton sans aucun mal comme tous les autres avant lui . A cent bornes de l'arrivée , l'avance des hommes de tête n'est plus que de cinq minutes tandis qu'il aborde une difficile ascension.
Du coté d'OPQS , il semblerait qu'il n'y ait qu'un seul est unique leader , toute l'équipe aura passé au moins un relais en tête de peloton à l'exception de Bernardo Colex . Dans la descente du Capo Cervo , deux fait de course se produisent , la première est l'attaque de Zergenetsky (OPQS) , la seconde est moins réjouissante puisqu'il s'agit de l'abandon de Quintero (Ag2r) pour une fracture du Scaphoïde , il sera absent jusque début Mai .
A l'entame de la Cipressa , Zergenetsky s'est fait rejoindre par le peloton qui ne possède plus qu'un petite minutes de retard sur l'échappée matinale, il reste alors une trentaine de kilomètres.
En bas de la Cipressa , Rota et Fifamer partent à la pédale , leur quatre autre compagnon d'échappée ne peuvent plus poursuivre l'aventure , tandis que Andruszczak (Liquidas) attaque un peloton mené à un train d'enfer par Guillaume Van Daelle (OPQS).
Au pied du Pogio , les échappées sont tous repris , seul coureur manquant dans le peloton en dehors de Quintero est Wahnstrom (BMC) , Les Rabobank imprime un train d'enfer pour emmener leur deux sprinteurs au sprint , mais Jurgen Van Daelle s'est placé pour emmener Colex.
Dans le Pogio , les Rabobank roulent tellement fort qu'ils font exploser le peloton et même des coureurs comme Jurgen Van Daelle , c'est donc un groupe d'une trentaine d'hommes qui va se disputer la victoire au sprint.
La Rabobank manœuvre bien avec McEwen en poisson-pilote pour Sofuoglu , malheureusement Bilos , Cavson et Colex prennent sa roue.
Colex qui bizarrement va exploser alors qu'il semblait être le plus frais , on va donc assister à un sprint à quatre, McEwen lance Sofuoglu sous la flamme rouge mais Bilos par comme une fusée est allume tout le monde laissant aucun espoir à Cavson et les deux sprinteurs de la Rabobank. Bilos remporte ainsi Milan San remo devant Sofuoglu et Cavson.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JV1510

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Sam 11 Avr 2015 - 23:06

Het Nieuwsblad








La première indication est que l'on risque de retrouver un véritable spécialiste des pavé puisque le temps est orageux avec de très forte averse , cela ne décourage pas Gaviria (ALM) à porter la première attaque. Il sera imité quelque instant plus tard par Alda (LIQ), Enric (MOV) , P. Van Daelle (OPQS) et Funck (BMC) , ils forment ainsi l'échappée du jour , tandis que la FDJ contrôle le peloton .
Le peloton mené par les FDJ et les Rabobank lais l'échappée prendre pas mal d'avances , il faut dire qu'elle ne semble pas très dangereuse pour des coureurs comme Monfils , Ivelios ou Jurgen Van Daelle.
A cent-trente-deux kilomètres de l'arrivée , le groupe d'échappée aborde le premier secteur pavé et ils possèdent environ sept minutes de marge sur un peloton toujours mené par la FDJ et la Rabobank.
Ce secteur pavé est passé sans encombre par l'ensemble des coureurs , tandis que l'écart commence à quelque peu diminuer. On arrive à la moitié de la course lorsque Bot AST (AST) attaque , ils espérais surement être accompagné par un ou deux autres concurrent mais il va devoir faire le trou seul. Au moment où l'échappée aborde le second secteur pavé , il reste alors quatre-vingt-dix kilomètres mais surtout Bot SAX qui de poser un démarrage et doit boucher un trou de deux minutes sur Bot AST , qui lui même est deux minutes derrière l'échappée.
Les deux Bot profite de ce secteur pavé pour reprendre énormément e temps au groupe de tête , si bien que Bot AST effectue la jonction à quatre-vingt kilomètres de la ligne , tandis que Bot SAX le fait six bornes plus loin. A l'approche de la partie final de la course où est concentré la plupart des monts et secteurs pavé , l'écart entre le groupe de tête et le peloton est de trois minutes , tandis que les FDJ mène toujours à un bon train le peloton.
Le peloton mené par les jeunes pousse commence à ralentir au fur et à mesure qu'on avance dans la course , au contraire des deux Bot de l'échappée et cela se sent puisque l'écart est grimpé à cinq minutes alors qu'il reste quarante-quatre kilomètres .
A quarante kilomètres de la ligne , Xurxo voyant le peloton souffrir face au groupe de tête décide de tenter sa chance en solitaire. Dans un mont pavé à trente-sept kilomètres de l'arrivée , Jurgen Van Daelle laisse le peloton sur place en plaçant une mine.
Dans un secteur pavé à trente kilomètres de l'arrivée , les deux Bot partent ensemble , Gaviria et Philippe Van Daelle auront été les deux dernier à résister . Jurgen Van Daelle est surpuissant aujourd'hui , il reprend seconde après seconde au duo de tête , malheureusement pour Philippe Van Daelle son équipier , au moment où Jurgen Van Daelle effectue la jonction sur lui , il est victime d'une crevaison , tandis qu'un des Boulet est victime d'une chute au même moment.
A seize kilomètres de l'arrivée , Jurgen Van Daelle effectue la jonction sur Bot SAX , Bot AST ayant été victime d'une crevaison dans le secteur pavé précédent , JVD possède à ce moment précis , quarante-six secondes sur un groupe de cinq où se trouve , Ivelios , Monfils , Hyypia , Xurxo et Bot AST .
Jurgen Van Daelle prend la décision d'attendre le groupe de contre , est-ce la bonne décision ? l'avenir nous le dira , mais aurait-il pu résister seul face à trois hommes ? ça c'est moins sur . ces sept hommes vont pendant un temps s'entendre mais Monfils un peu présomptueux tente de partir en solitaire mais il a de suite JVD sur le dos .
Cela entraine une mésentente pour collaborer et Bot AST en profite pour attaquer , Bot SAX doit donc se mettre à fond pour son leader et amène le groupe pour le sprint. Sur le sprint , Bot AST qui avait toujours une petite avance en terme de temps fut longtemps en tête mais Jurgen Van Daelle ramène le groupe sur lui avant de se faire passer par Ivelios au cinq-cents mètres .
Ivelios remporte ainsi le Het Nieuwsblad devant Jurgen Van Daelle qui décidément collectionne les seconde place et Xurxo


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Dim 12 Avr 2015 - 0:04

Classement Fin Mars




Progression des Jeunes

Comme je ferais chaque trimestre, vous avez la possibilité de faire progresser vos jeunes pousses ! Le Barème indique le nombre de points à débourser pour aller au niveau suivant de la caractéristique.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Dim 12 Avr 2015 - 16:39

Classiques Flandriennes

GP E3 Harelbeke

Profil



Startlist


Dans la foulée du Het Nieuswblad, le GP E3 Harelbeke est certainement la course la moins réputée des 5 classiques pavées. Mais son parcours lui permet de se faire une place spéciale. Placée avant les deux monuments, son parcours rappelle celui du Tour des Flandres avec une succession de monts pavés et une distance importante.

Sous la pluie du Plat Pays, Styrke (SAX), Isismetov (AST) et Eriksen (BMC) vont s'en aller, montrer le maillot et pourquoi pas réaliser un exploit ? Toujours est-il que ces trois là ne se privent pas de faire parler d'eux.


Tout au long de ces 202 kilomètres, 10 secteurs pavés attendent les courageux du jour, dont 6 sous forme de monts pavés.
La moitié de la course passée, Burkalov (OPQ) sort du peloton à la pédale, au moment même où son coéquipier T.Van Daelle (OPQ) chute à l'arrière.

Quelques kilomètres plus loin, Xurxo (MOV) sort seul et s'élance pour boucher les 4 minutes qui le séparent du groupe de tête. Mais c'est sans compter sur les équipes de favoris qui durcissent la course. A tel point que Monfils (RAB), J.Van Daelle (OPQ) et Hyypia (SAX) se retrouvent emmenés par leurs coéquipiers, piégeant Losanov (AST) et Ivelios (FDJ).


Cela ne suffit pas à Monfils et Hyypia qui sortent ensemble à 44km du but ! Derrière eux, J.Van Daelle stoppe son effort ! Une attitude réellement surprenante, mais la présence de Burkalov à l'avant le fait sans doute hésiter. Toujours est-il que le fin tacticien belge fait encore parler son sens de la course.

Il sort néanmoins, avec Ivelios l'autre battu, pour aller chercher une place d'honneur alors qu'à 25km du but, Monfils et Hyypia reviennent sur Burkalov alors seul à l'avant. Une arrivée à 3 est à l'ordre du jour, et à ce jeu là c'est Hyypia qui s'impose et remporte le GP E3 ! Il devance aisément Monfils et Burkalov, alors que Xurxo prend la quatrième place devant les deux grands battus du jour.



Classement

1 Sami Hyypia Team Saxo Bank 5h12'49
2 Téo Monfils Rabobank Cycling Team s.t.
3 Vitalis Burkalov Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 36
4 Eloi Xurxo Movistar Team + 1'24
5 Jurgen J. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 1'49
6 Gaël Ivelios FDJ-BigMat + 2'23
7 Mathias Eriksen BMC Racing Team + 5'38
8 Maxim Irismetov Astana Pro Team + 7'06
9 Ragnar Styrke Team Saxo Bank + 7'28
10 Jürgen Losanov Astana Pro Team + 8'45
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber

avatar

Messages : 10042
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 25
Localisation : Dans sa roue

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Dim 12 Avr 2015 - 16:53

Igor Shatskikh, meilleur grimpeur sur le Tirreno ! :bave:

JV1510 a écrit:
Losanov de bronzer au soleil
Mais qui fait quand même un Top 5 sur MSR, c'est pas rien ! l.

Et Lòsanov, qui gagne le sprint du peloton sur l'E3 et l'Het Nieuwsblad. I love you

____________________________________________________________________________________________________

Ligue 2017 : Manager d'ORICA-Scott (Équipe)
Rivals Manager 2017 : 5250 points (Équipe)
Noëliste :noel:
≧◔◡◔≦


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Dim 12 Avr 2015 - 17:14

Classiques Flandriennes

Gand-Wevelgem

Profil



Startlist


Autrefois placée entre le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, cette course a depuis quelques années une nouvelle importance du fait d'un placement une semaine avant le Ronde. Cette année, il se dispute en même temps que le tour de Romandie et 3 jours avant le tour des Flandres. Cela n'empêche pas un plateau relevé de se présenter au départ.

Cette course a cette particularité de ne présenter que peu de secteurs pavés (3), dont 2 ascensions du mont Kemmel, à la frontière Belge.

Irismetov (AST), déjà en vue sur l'E3, part en compagnie de Ortiz (MOV), Trudeau (FDJ) et Duarte (SAX). L'échappée est laissée libre par le peloton qui contrôle l'écart, ne dépassant pas les 7 minutes, avant de revenir petit à petit.

Dès le premier passage du mont Kemmel, le peloton décide de revenir plus franchement.


Les 4 hommes vont se retrouver vite poursuivis par les gros bras : Monfils (RAB) et Ivelios (FDJ), qui souhaite éviter le scénario de l'E3, anticipent la course et prennent le large, à 31km du but. Derrière eux le peloton explose en plusieurs morceaux dans le mont pavé sous ces accélérations brutales. Seulement le duo ne collabore pas et, ayant repris le quatuor de tête, se relève. La tête de course se retrouve composée d'un peloton de 26 coureurs, qui va d'ailleurs terminer de se départager au sprint.

Et dans ce domaine, et dans un sprint complètement désorganisé, une petite surprise surgit : Losanov (AST) sort de sa boîte et aligne les favoris ! Il devance assez nettement Jurgen Van Daelle (OPQ), à sa place habituelle, et le bot MOV qui vient foutre sa merde.



Classement

1 Jürgen Losanov Astana Pro Team 5h32'29
2 Jurgen J. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
3 Bot MOV Movistar Team s.t.
4 Jeck Eutechia Team Saxo Bank s.t.
5 Gaël Ivelios FDJ-BigMat s.t.
6 Yuriy Zergenetsky Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
7 Bot BMC BMC Racing Team s.t.
8 Vitalis Burkalov Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
9 Sami Hyypia Team Saxo Bank s.t.
10 Guillaume G. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber

avatar

Messages : 10042
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 25
Localisation : Dans sa roue

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Dim 12 Avr 2015 - 17:44

Oh putain, oh putain, ... ! Shocked


____________________________________________________________________________________________________

Ligue 2017 : Manager d'ORICA-Scott (Équipe)
Rivals Manager 2017 : 5250 points (Équipe)
Noëliste :noel:
≧◔◡◔≦


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tipitch

avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 25
Localisation : Bailleul, NPDC

MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   Dim 12 Avr 2015 - 17:58

Classiques Flandriennes

Tour des Flandres

Profil



Startilst


Le Tour des Flandres, ou Ronde van Vlaanderen, est un des 5 monuments de la saison, et le deuxième après Milan-San Remo. Cette course est réputée pour sa difficulté extrême : 260km avec 18 secteurs pavés dont 15 sous forme de monts pavés. Rien que ça.

Une échappée hors norme par son nombre : 9 coureurs se portent à l'avant, un pour chaque formation. Trudeau (FDJ), Wellesn (RAB), C.Norris (FDJ), G. Da Silva (SKY), A. Da Silva (BMC), P. Van Daelle (OPQ), Styrke (SAX), Macca (AST) et Nieto (MOV) sont les courageux du jour. Au vu de l'écart qui atteint les 11 minutes après seulement 50 kilomètres de course. Un écart et une diversité des équipes à l'avant qui fait penser que l'on pourrait assister à un scénario exceptionnel, menant l'échappée à la victoire.
Mais rapidement, les Rabobank changent de stratégie et roulent malgré la présence de Wellens. Cela change même du tout au tout, car les 9 de tête sont repris à 75km de l'arrivée, dès le premier mont pavé.

A partir du moment où le peloton commence à enchaîner les difficultés, le voilà qui explose en plusieurs morceaux. Dans un premier temps, Hyypia (SAX), Xurxo (MOV) et G. Van Daelle (OPQ) ne sont pas du petit groupe de 9 coureurs qui s'échappe. Burkalov (OPQ) réalise un boulot énorme pour J.Van Daelle (OPQ) duquel profitent Ivelios (FDJ) et Losanov (AST), le vainqueur de Gand-Wevelgem 3 jours plus tôt.
Derrière ce quatuor, un autre s'est formé, emmené lui par Eutechia (SAX) pour Hyypia avec Monfils (RAB) et Xurxo.
Tout ce petit monde, sans Eutechia, se regroupe à 46km du but. Il reste alors 4 monts pavés à gravir.
7 km plus loin, J.Van Daelle tente sa chance.


Immédiatement pris en chasse par Hyypia et Ivelios, le trio sera rejoint par Monfils 4 kilomètres plus loin. Dès lors, les 4 favoris ont fait le trou. Et le Belge est le seul à rouler. Se rendant compte de cela, il lève le pied mais les autres ne le passent pas. Derrière, on a rendu les armes et c'est donc parmi ces 4 là que le vainqueur se trouve.

Le sprint est lancé de loin par Hyypia qui déborde facilement J.Van Daelle, rincé. Ivelios sera le plus malin et déborde facilement Hyypia pour remporter le Ronde ! J.Van Daelle s'arrache pour prendre la 3ème place. Un nouveau podium pour lui, mais toujours pas la victoire attendue. Monfils est 4ème. Derrière eux, G.Van Daelle (OPQ) prend une belle 5ème place. Losanov (AST) termine 8ème.



Classement

1 Gaël Ivelios FDJ-BigMat 6h38'19
2 Sami Hyypia Team Saxo Bank s.t.
3 Jurgen J. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
4 Téo Monfils Rabobank Cycling Team s.t.
5 Guillaume G. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 8'36
6 Eloi Xurxo Movistar Team s.t.
7 Vitalis Burkalov Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 10'00
8 Jürgen Losanov Astana Pro Team s.t.
9 Jeck Eutechia Team Saxo Bank s.t.
10 Bot MOV Movistar Team + 12'28
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quatuor UCI - Pronos TDF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quatuor UCI - Pronos TDF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 45Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 25 ... 45  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quatuor UCI - Pronos TDF
» Boite à idées: Pronos
» Le quatuor infernal
» PRONOS DE L'EURO 2016
» Pronos Classica San Sebastian > Avant Samedi 30 juillet à 12h.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Place des Artistes :: L'atelier Récits :: Récits PCM-
Sauter vers: